dans Conseils, gestion locative, immobilier

Tu es étudiant, tu rentres dans une école loin de ton domicile parental et tu te poses des questions sur ton premier appartement ? Cet article est fait pour toi !

Nous allons nous concentrer sur 10 petites règles d’or pour choisir ton premier appartement.

Avant la visite

1. Filtrer et bien lire les annonces

Et oui, il ne faut pas hésiter à filtrer votre recherche pour gagner du temps et ne pas vous taper toutes les annonces du bon coin. N’écrivez pas seulement « Appartement Bordeaux », servez vous des outils de filtrage : location, nombre de pièces, surface, budget…

Quand vous tombez sur une annonce lisez la entièrement avant de contacter la personne, un détail vous a peut être échappé. Cela vous évitera de perdre votre temps et de faire perdre du temps à la personne.

2. Contacter la personne

L’étape qui vient ensuite c’est le contact. Que ce soit une agence immobilière ou un particulier, préparez vous une liste de questions à lui poser, par exemple :

  • Le montant des charges si ce n’est pas précisé
  • Le montant de la caution
  • Les pièces à fournir
  • Les garanties demandées (garant par exemple)
  • Les honoraires si vous passez par une agence immobilière, il y a des honoraires à payer qui sont parfois élevés, demandez bien le montant exact

3. Demander une visite

Quand vous avez trouvé une annonce, que vous avez un contact et que l’appartement vous intéresse alors, foncez ! Prenez un rendez-vous avec la personne ou l’agent immobilier. Et allez le visiter de préférence avec quelqu’un, peut être l’autre personne pourra voir ce que vous vous ne voyez pas.

Durant la visite

4. Visiter le quartier

Avant de visiter l’appartement si vous êtes arrivés plus tôt, faites un petit tour du quartier. Regardez si il y a des transports (métro, arrêt de bus, proximité de la gare), si il y a des commerces, la proximité avec votre école ou entreprise.

Ecoutez ! Tendez l’oreille pour entendre les bruits environnants : voitures, trains, bus etc.

5. Programmer la visite plutôt en fin de journée

Si vous souhaitez vous mettre en situation réelle, privilégiez la visite en fin de journée, après une journée d’école ou de travail. Cela vous permettra de savoir si le voisinage est bruyant ou pas. Venez en voiture cela vous permettra de savoir s’il est facile ou compliqué de stationner.

6. Vérifier les équipements

N’hésitez pas à toucher à tout durant votre visite ! Vérifiez les équipements : les portes, les fenêtres, les VMC, les placards, les éléments de cuisine (si le logement dispose d’une cuisine meublée et/ou équipée), la porte d’entrée, les volets, l’électricité s’il n’est pas coupé (interrupteurs, prises, n’hésitez pas à prendre sur vous une petite lampe ou votre chargeur de téléphone pour tester les prises), l’eau pour connaître sa pression, si l’eau chaude arrive vite ou pas. Attention toutefois, l’eau peut être coupé si l’appartement n’est plus occupé.

Posez des questions aux propriétaires ou à l’agent immobilier : l’exposition de l’appartement et du balcon (s’il y en a un), le vitrage, l’isolation, si l’électricité est bien au norme.

7. Connaître la luminosité, le chauffage, l’électricité, l’humidité

En connaissant l’exposition de l’appartement, cela vous permettra de savoir les moments dans la journée où vous aurez le soleil chez vous. Une mauvaise exposition peut entrainer une augmentation de la facture d’électricité.

Le chauffage, consultez le bilan énergétique de l’appartement, s’il n’est pas compris dans les charges cela vous permettra de vous faire une petite idée de votre consommation. Demandez également le système de chauffage (électrique, gaz, fioul). Et veillez à la disposition des radiateurs dans l’appartement.

Vérifiez l’humidité de l’appartement, quelques petits indices pour savoir si l’appartement souffre de problèmes d’humidité ou pas : l’odeur, le papier peint décollé, des traces d’humidité sur le plafond, sur les murs etc.

8. Se renseinger sur les charges et les taxes

Renseignez vous sur le montant et le détails des charges : partie commune, gardiennage, ascenseur, minuterie etc.

N’oubliez pas quand vous devenez locataire vous avez des taxes à payer : la taxe d’habitation. Si vous occupez le logement au 1er janvier vous allez la payer. Essayez de connaître le montant acquitté par les anciens locataires auprès d’eux ou du bailleur ou de l’agence. Cela vous permettra de vous donner une idée et ne pas être surpris. Sachez que la taxe d’habitation est calculée selon chaque situation : étudiant, vivant seul ou en couple, localisation du logement etc. Une autre taxe peut venir s’ajouter à cette première et c’est la taxe d’ordure ménagère, pour connaître la réponse, posez la question au propriétaire ou à l’agent immobilier.

Après la visite

9. C’est l’appartement de vos rêves !

Ca y est vous l’avez trouvé : votre premier appartement, l’appartement de vos rêves. Mais ce n’est pas fini, vous devez déposer votre dossier avec toutes les pièces à fournir auprès du bailleur ou de l’agence. N’oubliez pas de pièces et faites au plus vite.

Après c’est à eux de choisir parmi tous les dossiers.

10. Place au bail et à l’état des lieux

Le bail est généralement envoyé avant l’état des lieux pour une première lecture. Lisez attentivement le bail, n’hésitez pas à noter les choses que vous ne comprenez pas pour demander au bailleur ou agent immobilier avant la signature. Vous pouvez alors signer le bail.

L’état des lieux est une partie très importante. Ne la négligez pas, sinon à vos risques et périls. L’état des lieux peut s’effectuer :

  • A l’amiable entre le propriétaire et le locataire (ou un tiers : agent immobilier par exemple)
  • Par un huissier de justice

Si vous remarquez la moindre chose n’hésitez pas le signaler : tâche sur le sol, sur le mur. Mieux vaut en dire trop que pas assez.

Après ces 10 règles d’or, vous pouvez emménager tranquillement et sereinement dans votre premier appartement. Bon emménagement !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter