dans Culture archi

Le monde que l’on connaît aujourd’hui regorge de merveilles situées aux 4 coins du globe et offrant une architecture époustouflante. Inutile d’être féru d’archéologie ou d’histoire pour apprécier les splendeurs que ces constructions ont à vous offrir.

Étudiés et bâtis pour certains pendant de nombreuses années, ces projets tant pharaoniques qu’exceptionnels sélectionnés par Dividom vont à coup sûr vous couper le souffle !

Le Burj Khalifa – Dubaï

Située dans la ville du grandiose et de la démesure qu’est Dubaï, le Burj Khalifa est aujourd’hui la tour la plus haute au Monde, atteignant une hauteur vertigineuse de 828 mètres !

Composée de 162 étages et de 57 ascenseurs, ce projet pharaonique fut inauguré et ouvert au public en janvier 2010 après 5 années de construction.

Savant mélange d’art et d’ingénierie, la tour compte parmi ses milliers de mètres carrés bureaux, résidences privées, restaurants, galeries d’exposition, l’hôtel Armani et ses 160 chambres ainsi que deux postes d’observation situés aux 124 et 148ème étage offrant une vue panoramique incroyable sur la plus extravagante des villes.

Le Temple “Wat Rong Khun” – Thaïlande

Situé au Sud de la Thaïlande dans la province de Chiang Rai, le Wat Rong Khun plus communément appelé “Temple Blanc” fut construit en l’honneur du roi thaïlandais Rama IX. Entouré d’oeuvres d’arts et placé au sein d’un idyllique paysage digne des plus grands contes de fées, ce temple d’une blancheur incroyable et reflétant la pureté du bouddhisme est incrusté d’éclats de miroirs suggérant la réflexion de l’illumination.

Débutée en 1997, la rénovation de ce temple en ruine est pharaonique et l’inauguration du projet final est prévue pour… 2070 ! Ce dernier concentrera 9 bâtiments ainsi qu’une grande galerie d’art à l’architecture classique thaïlandaise faite d’ornements et de serpents Naga.

Le Dôme de Milan

Chef d’oeuvre de l’art gothique, ce monument pharaonique italien est aujourd’hui la troisième plus grande église au Monde. Principalement faite de marbre et de pierre blanche, c’est l’une des oeuvres les plus célèbres et complexes au Monde. Située dans le centre de la ville de Milan, l’église mesure près de 108 mètres de haut, où la Madonnina semble veiller sur la ville.

La construction débuta en 1386 à la demande du seigneur Visconti et se terminera près de 500 ans après le début des travaux sous l’ordre de Napoléon Bonaparte en 1813. Ces longues années de construction expliquent la succession des divers styles architecturaux que sont le gothique, le néo classique ainsi que le néogothique.

Le Taj Mahal – Inde

Traduction littérale du “palais de la couronne”, le Taj Mahal se compte parmi les 7 merveilles du monde moderne. Mausolée de marbre blanc, le monument est orné de 28 types différents de pierres précieuses provenant des 4 coins de l’Inde, et constitue aujourd’hui l’un des édifices les plus travaillés du globe.

Construit en 1631 par l’empereur moghol Shâh Jahân en mémoire de son épouse, le Taj Mahal est aujourd’hui le symbole de l’amour éternel dans la culture indienne qui attire chaque année des milliers de visiteurs venus du monde entier. Situé dans la cité d’Agra à 3 heures de Delhi, le monument est le symbole parfait de la symétrie en matière d’architecture.

La mosquée Cheikh Zayed – Abu Dhabi

D’une superficie de plus de 22 000 mètres carrés pouvant accueillir jusqu’à 40 000 personnes, la mosquée est à ce jour la plus grande des emirats arabes unis et la neuvième à l’échelle mondiale. Située à Abu Dhabi, elle fut commandée par le Cheikh Zayed Ben Sultan, premier président des emirats arabes unis, et édifiée afin de représenter la puissance de l’émirat.

Commencée en 1995, la construction de cette mosquée magistrale prendra fin en 2007 après 12 années de dur labeur sous 40°C où se sont succédé 2500 ouvriers, ingénieurs et artisans du monde entier. Faite de marbre blanc et de finitions dorées, la mosquée est aujourd’hui définie comme un ouvrage divin, placé au cœur de bassins d’eau reflétant la lumière vers l’édifice. Dès lors que le soleil se couche, un jeu de lumière succède à la lumière naturelle et imite le mouvement de la lune afin de sublimer l’édifice pour la nuit.

Ecrire un Commentaire

Commenter