dans Conseils, Général, immobilier

Vous souhaitez acheter une maison ou un appartement ? Certaines vérifications sont nécessaires pour s’assurer de faire un bon investissement. Plusieurs critères doivent être pris en compte pour votre bien immobilier : le bilan énergétique de votre bien, le respect des normes obligatoires pour la location et les plus-values possibles lors de la revente. Voici les 3 précautions à prendre pour que votre achat soit rentable à moyen et long terme.

Analyser soigneusement les diagnostics pour déterminer les économies d’énergie à réaliser

Le vendeur est dans l’obligation de vous remettre lors de la signature du compromis de vente les résultats des diagnostics immobiliers réalisés par une entreprise habilitée. Le DPE (Diagnostic Performance Energétique) est un certificat important car il permet de quantifier la consommation énergétique (électricité et gaz) ainsi que ses conséquences en terme d’émissions de gaz à effet de serre. Grâce à ces données, il vous sera possible d’estimer votre facture annuelle en électricité, en gaz ou en fioul. Si le logement à acheter est gouffre énergétique, il faudra penser à évaluer le montant des travaux pour faire des économies d’énergie. Plusieurs options s’offrent alors à l’acquéreur. Vous pouvez améliorer l’isolation de l’habitation pour limiter les pertes de chaleur ou vous pouvez également changer vos systèmes de chauffage vieillissants par des appareils électriques plus performants. Ces différents travaux permettent d’opérer de sérieuses économies d’énergie sur votre facture d’électricité et certains travaux de rénovation peuvent bénéficier de déduction d’impôts intéressantes. Avant l’achat, il est impératif de chiffrer les différentes dépenses nécessaires pour faire des économies d’énergie.

Vous habitez près de Lille ? Ici vous trouverez les contacts qu’il vous faut pour répondre à vos questions d’électricité.

Respecter les normes obligatoires en cas de location

La législation actuelle impose que le logement réponde à des critères stricts pour être loué :

  • Le propriétaire-bailleur du bien immobilier doit proposer un bien de taille décente c’est-à-dire que la surface habitable doit être d’au moins 9m2 en loi Carrez et la hauteur minimale doit être supérieure à 2m20.
  • Le logement doit être correctement isolé.
  • L’installation électrique ne doit pas présenter d’anomalies.
  • Le locataire doit disposer au moins d’une arrivée d’eau potable, d’un accès vers l’extérieur et des WC doivent être mis à sa disposition gratuitement.
  • Dans le cas d’immeuble construit après 2008, le logement doit être accessible aux personnes à mobilité réduite.

Vérifier l’offre des opérateurs Internet dans la région

Le haut débit via une box est devenu essentiel pour de nombreux foyers et le choix d’un lieu d’habitation peut être influencé par la qualité de la réception d’internet dans le bien immobilier. En effet, certaines zones géographiques en France ont une couverture réseau très insuffisante, et même certaines régions, dites zones blanches ne sont pas du tout desservies par des antennes relais et n’ont ni accès à Internet et ni au réseau mobile. La box 4G permet de remédier à ce problème. Toutefois, la majorité de la métropole peut prétendre au haut et très haut débit. Le déploiement de la fibre couvre de plus en plus de surfaces en France et la plupart des immeubles commencent à en être équipés. Si vous souhaitez un peu plus d’informations, vous pouvez vous renseigner sur ce site.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter