dans Général, immobilier, Investir

Vous vous posez des questions sur le fonctionnement d’un investissement dans l’immobilier locatif. Rien ne sert de parcourir les 630 000 résultats sur Google, nous allons voir ensemble le déroulement d’un investissement type dans la pierre.

Poser une première pierre à l’édifice

L’investissement immobilier requiert généralement un capital (1 000 euros minimum pour le crowdfunding), plus important si l’on souhaite acheter directement un bien soit même. Le capital mobilisé, tout comme la capacité financière du foyer ne doit pas être mise en danger même dans l’optique de protéger à terme sa famille via une source de revenu complémentaire. Les 33% d’endettement mis en place par les établissements bancaires est une pratique juste et bienveillante.

En partant du constat où vous avez pris soin de faire un bilan patrimonial comme vu dans un précédent article, vous allez donc pouvoir vous demander pourquoi vous souhaitez investir.

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Parce que l’immobilier reste une valeur sûre et liquide. Il existe cependant différentes motivations chez les investisseurs, certains souhaitent percevoir des revenus complémentaires, d’autres veulent réduire leurs impôts ou encore préparer leur retraite en se construisant un patrimoine dans le but de le transmettre à leurs enfants.

Les critères de sélection d’un bien

Vous devez veiller à élaborer une check list d’informations à récolter sur votre situation comme sur l’éventuel bien que vous avez repéré. C’est pour cela que nous avions rédigé au préalable un article « investir dans l’immobilier : comment évaluer un bien ?« , détaillant les critères à prendre en compte pour auditer un projet et calculer une rentabilité précise prenant en compte tous les éléments (loyer, charges, frais d’acquisition).

Si vous souhaitez défiscaliser sous le dispositif Pinel, nous pouvez consulter notre article  « Êtes-vous prêt à défiscaliser avec la loi Pinel ? » qui vous aiguillera dans votre décision de réduire vos impôts, la durée idéale, les zones éligibles ou encore les plafonds des loyers fixés tout comme les ressources du locataire.

Le montage financier

Vous avez plusieurs manières sur le plan financier d’investir dans l’immobilier. Comme nous l’avions vu dans un précédent article intitulé « M. Cash vs M. Bank« , vous avez la possibilité d’investir avec le soutien d’un établissement bancaire ou d’investir en cash. Ces deux possibilités sont également envisageables si vous souhaitez investir via le crowdfunding immobilier.

Pour gagner du temps

Dividom vous propose :

  • D’investir en ligne
  • A partir de 1 000 euros
  • En déléguant la gestion du bien
  • Assurances comprises

Tous les projets sur Dividom.com

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter