dans Fiscalité, Général

Eh oui ! Le moment tant redouté est arrivé : la déclaration de vos impôts. C’est une étape incontournable si vous voulez bénéficier de réduction d’impôts sur vos investissements locatifs.

Pas de panique, déclarer ses revenus est de plus en plus facile même si vous devrez inévitablement régler les impôts dus. Nous allons vous expliquer les démarches nécessaires à effectuer pour votre déclaration d’impôt en ligne, en espérant que cet article vous sera utile pour vérifier si tout cela a bien été fait !

Les dates d’échéance ne sont pas les mêmes pour tout le monde : si vous vouliez absolument déposer une déclaration papier et si votre revenu imposable est inférieur à 28 000€, il fallait le faire avant le 17 mai 2017. Sinon, vous devez recourir obligatoirement à la télédéclaration dont la date d’échéance dépend du département dans lequel vous résidez. La dernière date est le mardi 6 juin pour les départements compris entre 50 et 976.

Si vous êtes majeur depuis cette année et que vous n’êtes plus rattaché au foyer fiscal de vos parents, suivez cet article pour effectuer votre première déclaration de revenu en ligne.

La déclaration en ligne

Avant 2016, vous aviez le choix de faire votre déclaration de vos impôts en remplissant le formulaire papier ou par internet. Le législateur a prévu un recours obligatoire progressif à la télédéclaration avec une généralisation prévue en 2019, quel que soit votre revenu imposable (pour cette année, l’obligation de télédéclaration ne concerne que les contribuables ayant un revenu imposable supérieur à 28 000€.

La télédéclaration est de plus en plus facile puisque certaines données sont déjà fournies dans la déclaration à servir (salaires et revenus de capitaux mobiliers). Dans ce cas, vous avez juste à vérifier l’exactitude des données en les corrigeant éventuellement sur la déclaration et en rajoutant vos autres revenus ou réductions/crédit d’impôts.

Ainsi, tout est rempli en quelques clics et vous pouvez toujours la possibilité de la modifier et corriger jusqu’à fin novembre 2017 avec le service de correction en ligne sur le site des impôts.

Comment se connecter ?

Rendez-vous sur le site impots.gouv.fr dans votre espace Particulier qui vous donne accès à vos informations et services en ligne.

S’il s’agit de votre première déclaration en ligne, vous devez créer votre espace particulier pour pouvoir télédéclarer. La création de cet espace vous donnera également la possibilité de consulter tous les documents fiscaux vous concernant (impôts sur le revenu, taxe d’habitation, taxe foncière).

Pour créer votre espace, renseignez votre numéro fiscal  et votre numéro d’accès en ligne qui figurent en haut de la première page de votre déclaration de revenus ou sur votre dernier avis d’impôt ainsi que votre revenu fiscal de référence que vous retrouverez dans la case « vos références » de votre dernier avis d’impôt sur le revenu.

Pour les prochaines connexions sur le site, il vous suffira de remettre votre numéro fiscal et un mot de passe que vous aurez choisi et enregistré précieusement. Il vous permettra de vous identifier et de vous simplifier la vie pour vos prochaines démarches de déclaration en ligne.

Le foyer fiscal

Si vous êtes mariés, pacsés et vivez sous le même toit que votre conjoint, vous devez déclarer ensemble vos revenus. Vous compterez également à charge vos enfants mineurs et vos enfants majeurs ont la possibilité jusqu’à 21 ans de demander leur rattachement à votre foyer fiscal ou à 25 ans s’ils poursuivent leurs études. Cela présente l’avantage d’avoir un quotient familial plus important (1/2 part par enfant porté à 1 part à compter du troisième enfant). En contrepartie, vous devez déclarer les éventuels revenus de vos enfants majeurs et rattachés.

Vous pouvez bénéficier de crédits et réductions d’impôts

N’oubliez pas de mentionner sur votre déclaration d’impôts toutes les charges ou investissements ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt (dons aux œuvres, employés à domicile et investissements locatifs…). Renseignez-vous sur ces opportunités fiscales selon vos investissements et acquisitions pendant l’année.

Quelle est la suite à votre déclaration d’impôt ?

Une fois télédéclarée, l’administration fiscale va émettre l’avis d’imposition au cours de l’été et consultable en ligne dans votre espace personnel dès le mois d’août avec un impôt à payer pour le 15 septembre 2017. Attention cependant, si vous avez déjà déclaré par le passé, vous avez dû payer deux acomptes au 15 février et au 15 mai 2017 représentant chacun le tiers de l’impôt de l’année dernière et le solde sera à payer pour 15 septembre 2017. Si vous avez opté pour la mensualisation pour cette année, votre impôt sur le revenu qui sera dû sera réparti sur les acomptes de l’année restants.

Les nouveautés de 2017

Vous avez sans doute entendu parlé de la retenue à la source qui a été adopté par le précédent gouvernement qui doit rentrer en vigueur au 1er janvier 2018. Toutefois, le président Macron, sans remettre en cause cette évolution n’est pas favorable à sa généralisation dès l’année prochaine. Un audit est en cours dont les conclusions ne sont pas connues et qui dépendra de la nouvelle majorité issue des élections législatives.

 

A vous de jouer !

 

Retrouvez toutes nos propositions d’investissement dans l’immobilier locatif et profitez d’avantages fiscaux sur vos impôts grâce à notre plateforme Dividom

Ecrire un Commentaire

Commenter