dans Général, Investir

Les acheteurs sont de retour !

Selon le réseau d’agences Guy Hoquet, le volume de leurs ventes ont cru de presque 10% sur les six premiers mois de l’année par rapport à l’année dernière.

De même pour le réseau Laforêt qui atteste avoir augmenté ses ventes de près de 5.5%.

  • Après 2 années de baisse, une légère hausse des taux d’intérêts à déclenché une vague d’achats. Comme les banques l’avaient annoncé une hausse des taux a été enregistré afin de diminuer l’afflux de dossier de crédit. L’augmentation très faible des taux n’a pas déstabilisé les acheteurs. Au contraire, craignant une remonté importante des prix de l’immobilier et des taux d’emprunt, ils ont décidé de passer à l’acte d’achat. On note également un retour des 30-50 ans après presque 3 ans d’absence selon Century 21. Les vendeurs ont compris qu’un effort sur le prix était nécessaire pour pouvoir vendre rapidement et profiter des taux d’emprunt pour racheter un nouveau bien.

La loi Pinel participe également au bon développement du marché immobilier neuf.Capture d’écran 2015-09-09 à 12.04.38

Selon les chiffres de la Fédération des Promoteurs Immobiliers les ventes des logements neufs au second trimestre 2015 enregistre une hausse de +23.1%                     avec un total de 30 764 logements réservés.

D’après les prévisions des professionnels de l’immobilier la baisse des prix pourrait toucher à sa fin d’ici décembre avec un recul des prix de 3%. Puis une période de stabilité en 2016 avant une reprise à la hausse en 2017.

La mauvaise nouvelle est pour les vendeurs qui sont contraint d’accepter des rabais allant jusqu’a -15%. Certains arrivent toutefois à tirer leur épingle du jeu avec une hausse des prix à Paris intra-muros, et dans certains arrondissements Marseillais, Toulousains, Montpelliérains et Bordelais.

Peut-on toujours renégocier son crédit immobilier ? Oui, mais soyez patient !

La renégociation est toujours d’actualité, même si elle demeure moins intéressantes qu’il y a quelques mois lorsque les taux étaient au plus bas. Elle permet toutefois a certains emprunteurs de bénéficier d’un beau rabais à condition que la durée du crédit restant à rembourser soit supérieure à 10 ans. Il est possible de renégocier son crédit immobilier lorsque l’écart de taux est de l’ordre de 0.80% jusqu’a 1%.

source : lesechos.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter