Immobilier locatif

dans Général, immobilier, Investir

Investir dans l’immobilier : Comment évaluer un bien ?

Pas toujours facile quand on n’est pas un professionnel de l’immobilier, de connaître tous les tenants et aboutissants pour investir dans le locatif. La sélection du bien et son audit sont les étapes les plus importantes de l’investissement. Savez-vous réellement sélectionner LE bien pour réussir votre première opération ? Nos conseils :

Investir : Les premiers pas

Avant de commencer à chercher un bien, il convient de se poser les 3 questions suivantes :

  • Quelle est ma capacité financière ?
  • Comment vais-je financer mon investissement ?
  • Qu’est-ce qui me motive à investir dans l’immobilier ?

Vous n’avez certainement aucune idée de comment évaluer votre capacité financière c’est pourquoi des professionnels sont à votre disposition pour réaliser votre bilan patrimonial gratuitement.

Le bilan patrimonial vous donnera également la réponse à la question de comment financer votre bien puisqu’il vous donnera une vue d’ensemble de votre situation financière (économies placées, charges, revenus…).

Votre motivation est primordiale, investissez-vous pour :

Votre retraite ?

Avoir un complément de revenu ?

Payer moins d’impôts ?

La réponse à cette question déterminera la typologie du bien la plus appropriée, à ce stade vous allez pouvoir commencer à rechercher un bien.

Sélection du bien : les critères

Pour réussir une opération, il faut bien évidement analyser :

  • le secteur géographique,
  • La proximité avec les infrastructures,
  • Le prix du marché,

Et prendre en compte sa motivation qui identifiera des typologies de biens plus ou moins adaptées (habitation, local commercial ou bureau) pour les plus courants. Mais il vous faudra aussi savoir évaluer la rentabilité du bien. Pour cela, il vous faudra rassembler tous les éléments suivants :

Les charges :

  • Les charges de copropriété
  • La TOM (taxe ordure ménagère)
  • Le coût de la gestion locative (si vous souhaitez la déléguer)
  • Les assurances
  • La taxe foncière
  • Les frais bancaires et les mensualités
  • La fiscalité applicable
  • Les travaux

Les loyers :

  • Les revenus locatifs du bien

Les frais d’acquisition :

  • Notaire
  • Intermédiaire (agence immobilière, courtier)

A noter : Différents éléments viendront évidement se rajouter au calcul si l’investisseur est dans une démarche de défiscalisation.

L’ensemble de ces éléments ci-dessus vont vous permettre d’auditer professionnellement un projet avant d’investir. Ce calcul est nécessaire pour déterminer le rendement est le mesurer à votre capacité financière et à sa répercussion sur votre emprunt.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter