dans Conseils, Général, immobilier, Investir

L’investissement locatif est très prisé des Français. Aujourd’hui environ 8% d’entre eux sont propriétaires d’un logement mis en location. L’immobilier locatif reste une valeur sûre mais une question se pose: location vide ou location meublée?

Par ordre d’importance voici les autres arguments justifiant le choix de la location meublée:

Cliquez sur la photo pour agrandir

Graphique meublé

Source graphique : Anacofi immo

Une certaine souplesse dans la gestion locative est toujours très recherché par les propriétaires mettant en location un logement meublé mais n’oublions pas l’objectif premier: la rentabilité.

 

Les raisons d’investir dans le meublé:

 

Des revenus locatifs plus conséquents

Un logement meublé se loue plus cher qu’un logement vide, en moyenne entre 10 et 20%. Cependant qui dit meublé dit des charges un peu plus importantes car il faut prendre en compte l’achat du mobilier, de l’équipement électroménager ainsi que de l’entretien entre chaque locataire.

Si votre bien est dans un état impeccable, qu’il se situe dans une zone touristique la différence de loyer peut aller jusqu’à 30% pour des locations de courte durée. Cependant la gestion sera plus coûteuse car les entrées et sorties des lieux est plus fréquente.

 

Un risque d’impayé faible

Si vous optez pour la location meublée le risque d’impayé est faible car les possibilités d’expulsions sont beaucoup plus simple. La peur de l’éviction motive donc le locataire à payer correctement son loyer. Dans le cas d’étudiants, les parents se portent souvent garants. Pour ce qui est des professionnels en déplacements les loyers sont dans la plupart des cas pris en charge par leurs entreprises. La location meublée est souvent une solution de logement temporaire: année universitaire, mission professionnelle, un stage, une formation, le loyer est donc budgété pour la période de location. Pour ce qui est de la location touristique il n’y a également pas de risque d’impayé puisque les loyers sont réglés en totalité en avance.

 

La souplesse réglementaire 

Si votre location meublée n’est pas la résidence principale du locataire vous pouvez  fixer librement les conditions de la location ( montant de loyer, la durée, les charges… )

Dans le cas ou votre location constitue la résidence principale de votre locataire, des règles à respecter sont imposées par la loi ALUR. Ces règles se rapprochent de la location vide c’est à dire avec un contrat, un état des lieux, un diagnostic etc… Cependant vous gardez tout de même une souplesse sur la durée du bail qui est d’un an reconductible ( possibilité de réduire à 9 mois pour les étudiants). La durée du bail pour une location vide est de 3 ans, voir 6 ans en SCI.

Une durée limitée qui s’adapte parfaitement aux besoins de vos locataires et cela vous permet de pouvoir récupérer votre patrimoine rapidement car vous louez sur une courte période. Cela vous évite également une décote liée à la vente d’un bien occupé.

 

Une fiscalité attractive 

Vous êtes dès lors considéré comme loueur en meublé non professionnel (LMNP) soit vous êtes imposé sur la moitié de vos recettes, soit vous les diminuez en appliquant un système de déduction des charges et d’amortissements. Deux choix s’ouvrent donc à vous, le régime micro Bic et le régime réel. Pour plus d’informations sur la fiscalité de la location meublée cliquez-ici. 

 

La location d’un bien meublée est donc un investissement qui offre davantage de souplesse que la location d’un logement vide. Celui-ci offre également une meilleure rentabilité à condition que la situation géographique du bien soit idéale et adaptée afin de séduire la clientèle. Le meublé est aussi la possibilité de bénéficier d’un régime fiscal plus avantageux

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter