dans immobilier

Vous vous demandez comment est la santé du marché de l’immobilier et s’il est toujours avantageux d’investir dans la pierre en 2017 ? Nous vous dressons un bilan de 2016 ainsi que les nouvelles dispositions à venir pour cette année.

Qu’en est-il des taux d’intérêt ?

La baisse des taux de crédits immobiliers accordés en France par les banques et la conjoncture économique favorable ont permis de faire augmenter considérablement les investissements de l’année 2016. D’après une étude réalisée par le journal LeMonde, le taux d’intérêt moyen des crédits destinés à l’habitat sur toutes les durées de prêt confondues est passé de 4,17% en 2003 à 1,73% en 2016. Cela a donc accompagné fortement la hausse des investissements immobiliers, et cela s’est traduit par plus de 840 000 transactions immobilières sur cette année. Si la santé du marché immobilier reste dans cette lancée, l’année 2017 pourrait être tout aussi prometteuse.

Mais les taux d’intérêts des banques ne risquent pas de rester aussi bas. En effet, on peut se retrouver face à une augmentation progressive des taux à commencer dès 2017. C’est pour cette raison que les acheteurs veulent investir au plus vite pour bénéficier de ces taux exceptionnels et concrétiser leur achat.

Les dispositifs fiscaux et les lois incitent l’investissement

On parle ici des différentes lois et dispositifs de défiscalisation qui favorisent l’achat immobilier.  C’est par exemple le cas de la loi Pinel, qui offre une réduction d’impôts basée sur l’immobilier locatif neuf. On peut aussi évoquer la loi Malraux qui propose une déduction d’impôt pour l’achat dans l’ancien et pour les travaux à y effectuer. Le dispositif Censi-Bouvard permet de bénéficier des avantages dans des résidences de services destinées aux personnes âgées ou dépendantes, aux étudiants ou aux touristes.

L’impact des élections présidentielles sur l’immobilier

A compter du 7  mai 2017, le logement risque d’être impacté par les mesures qui seront annoncées par le nouveau gouvernement. Entre Jean-Luc Mélanchon qui prévoit de mettre fin à la loi Pinel et de créer un million de logements sociaux, Benoit Hamon qui souhaite porter un million d’aides au logement, Emmanuel Macron qui veut exonérer 80% des français de la taxe d’habitation et remplacer l’impôt sur la fortune, les changements risquent d’être conséquents. Quand aux partis de droite, Monsieur Fillon aimerait par exemple abroger la loi ALUR et Marine Le Pen est pour revaloriser les APL pour les personnes de moins de 27 ans. Ces modifications vont peu à peu se concrétiser et risquent d’impacter le logement et l’immobilier dans les 5 années à venir.

Et pour le futur ?

Le marché de l’immobilier connait un contexte favorable mais le sera-t-il pendant longtemps ? On observe une tendance actuelle où la demande locative est très forte pour une offre moins élevée. Si vous achetez un bien aujourd’hui, vous pouvez espérer le revendre plus tard à un prix supérieur à son prix d’achat et bénéficier d’une plus-value intéressante.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter