dans immobilier

Investir à l’étranger pour profiter de vos vieux jours au soleil,  vous y rêvez ? De plus en plus de français l’envisagent pour les nombreux avantages que cela procure. Diversification de son patrimoine, fiscalité avantageuse, prix attractif, rentabilité élevée, perspectives de plus-value… tous ces éléments motivent principalement les français à investir dans un pays étranger. Alors pourquoi pas vous ?

Attention toutefois à ne pas se lancer tête baissée et renseignez-vous bien sur la situation économique du pays dans lequel vous souhaitez acheter, sur ses conditions juridiques et légales mais également sur le coût du transport pour vous y rendre.

Pourquoi investir à l’étranger ?

Effectuer un placement immobilier à l’étranger peut être une assurance pour votre retraite ainsi que pour votre succession et peut vous permettre de constituer un patrimoine immobilier conséquent. Mais cela peut aussi vous faire profiter d’une bonne affaire en acquérant un bien immobilier à un prix d’achat inférieur au marché locatif français.

De nombreux pays étrangers séduisent les français par leur cadre et leur qualité de vie idéal et leur climat favorable qui s’avèrent être plus avantageux qu’en France. Certains pays bénéficient de rendements locatifs très intéressants mais aussi de belles perspectives de plus-value immobilière à la revente du bien.

Pour simplifier les échanges bancaires, il est aujourd’hui parfaitement possible d’ouvrir un compte bancaire dans un pays étranger, à condition de mentionner les ouvertures et les clôtures de compte réalisées sur l’année lors de votre déclaration de revenus.

Une fiscalité attractive

La fiscalité qui s’applique à l’immobilier peut parfois être plus attractive dans d’autres pays. Certains pays sont exonérés de la taxe d’habitation ou de la taxe foncière. D’autres ne taxent pas l’impôt sur la plus-value. Par exemple, les retraités européens s’installant au Portugal bénéficient d’un forfait fiscal attractif tandis que les résidents de République Dominicaine sont exonérés d’impôt sur le revenu pendant les trois premières années.

Même si la fiscalité s’avère être avantageuse, le propriétaire doit quand même s’acquitter de l’impôt français mais aussi des taxes locales du pays dans lequel il investit sauf s’il réside à l’étranger plus de 6 mois par an.

Les investisseurs français qui acquièrent un appartement ou une maison à l’étranger peuvent bénéficier de crédits d’impôt sur leur investissement, qui entre notamment en compte pour le calcul de l’ISF. Pour cela, renseignez-vous bien avant d’investir si le pays dans lequel vous souhaitez investir a signé une convention fiscale avec votre pays de résidence. Cette convention fiscale est un accord entre les pays qui fixe les différents avantages fiscaux en faveur des investissements locatifs. Elle sert à principalement à éviter la double imposition dans les 2 pays.

Comment financer son achat immobilier à l’étranger ? 

Certaines banques françaises peuvent être frileuses pour accorder des prêts à crédit, car elles craignent la difficulté de remboursement, surtout dans le cas d’un achat d’un bien immobilier à l’étranger. Vous pouvez alors choisir d’emprunter à l’étranger, en accumulant bien sûr toutes conditions favorables à l’emprunt avec un dossier solide et des garanties financières. L’idéal reste quand même d’avoir un apport personnel suffisant pour garantir l’emprunt et rassurer les banques.

Les pays où investir 

Avec la crise économique, les prix de l’immobilier en Europe ont connu une forte baisse et ont permis de réelles opportunités d’investissement locatif, grâce à une forte attractivité touristique. Voici une liste non-exhaustive des pays où il fait bon d’investir en 2017 :

  • L’Espagne : Ce pays a été fortement touché par la chute des prix de l’immobilier mais a su garder son dynamisme et son attractivité et reste le 3ème pays le plus visité au monde. L’investissement locatif y est donc intéressant. Attention tout de même d’investir dans les villes très prisées par les touristes et les étudiants telles que Barcelone ou Madrid.
  • Le Portugal  : Avec plus de 10 millions de touristes chaque année, le Portugal séduit de plus en plus les français grâce à sa culture, son climat et son art de vivre, ses prix accessibles et sa fiscalité avantageuse pour les retraités français qui sont exonérés d’impôt sur le revenu.
  • Le Maroc : C’est une destination fortement appréciée par les touristes et les retraités et de nombreux français ont choisi d’y habiter. Vous pouvez trouver des appartements, maisons ou villas exceptionnelles pour un prix attractif dans des villes dynamiques comme Casablanca ou Marrakech.
  • La Croatie : Ce pays bénéficie d’une forte croissance du tourisme avec plus de 10 millions de visiteurs chaque année,de rendements locatifs intéressants et d’un climat favorable à l’investissement.
  • Les Etats-Unis : Les Etats-Unis séduisent de nombreux investisseurs français grâce à ses rentabilités locatives et sa fiscalité intéressante, son potentiel de plus-values. Par exemple, les villes de Miami ou d’Orlando proposent de belles opportunités d’investissement à des prix raisonnables, une attractivité touristique et d’un climat très avantageux.

Certains pays en voie de développement, comme le Brésil, annoncent de belles perspectives de plus-values.

Certains risques à prendre en compte

  • Difficulté pour les banques françaises d’accorder un crédit  pour les investissements à l’étranger
  • Risque de stabilité politique du pays d’investissement : troubles politiques, violence, insécurité…
  • Risque de dévaluation de la monnaie du pays, ce qui peut faire diminuer considérablement vos plus-value
  • Risque d’effondrement du système bancaire

 

Retrouvez tous les projets Dividom pour investir dans l’immobilier seul ou à plusieurs ici.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Ecrire un Commentaire

Commenter