La loi Pinel permet aux particuliers qui achètent un logement neuf pour le louer de bénéficier d’un abattement fiscal non négligeable. Et à compter du 1er janvier 2021, le dispositif change et va se recentrer sur les bâtiments d’habitation collectifs et ainsi les logements individuels ne seront plus éligibles. Découvrez avec nous comment bien choisir votre emplacement pour investir en loi Pinel en 2020.

Favoriser les villes avec projet urbain

Véritablement, les villes avec projet urbain apparaissent aujourd’hui comme les villes les plus intéressantes pour y réaliser un investissement locatif. Par villes avec un projet urbain, on pense à Lille, à Nantes, à la périphérie de Lyon ou bien encore à celle de Toulouse.

La qualité de vie est un facteur indéniable pour le choix de la ville où vous allez effectuer votre investissement. La qualité de vie, c’est l’écologie, les transports en commun, les rues piétonnes ou bien même les espaces publics. Aussi, n’oubliez pas que vous cherchez à investir et pas à habiter, donc il faut garder un regard neutre sur les différents critères de sélection.

Opter pour les zones tendues

L’investissement immobilier locatif en loi Pinel propose de nombreux avantages dont celui de s’adresser aux logements se situant en zones tendues. Ainsi, il est intéressant d’investir en loi Pinel dans ces multiples aires urbaines où la demande s’avère être supérieure à l’offre. De plus, malgré le fait que l’investisseur doit retenir les locataires dont les revenus ne dépassent pas un plafond, il est presque assuré d’en trouver.

Différentes zones pour différents loyers

Selon le lieu de votre bien, le gouvernement a délimité différentes zones géographiques. Il existe plus précisément 5 zones : A bis A, B1, B2 et C (Les zones B2 et C ne sont plus éligibles à la loi Pinel en 2020). En effet, chaque ville a des biens Pinel situés dans l’une des différentes zones. Il est donc nécessaire de bien s’informer pour connaître la zone dans laquelle figure le bien. Les zones sont associées à différents plafonds concernant la loi Pinel, il est donc important de choisir une ville où les loyers Pinel sont réalistes.

Les différentes zones géographiques pour investir en loi Pinel :

Zone A bis : Paris et sa proche banlieue (50 villes)

Zone A : la grande banlieue parisienne, la Côte d’Azur, le Genevois français ainsi que les grandes agglomérations de Lyon, Marseille, Lille ou encore Montpellier par exemple (650 villes)

Zone B1 : la grande couronne d’Île-de-France, les agglos de plus de 250 000 habitants, la Corse, l’Outre-Mer et certaines villes considérées comme chères (1553 villes)

Zone B2 : les autres villes de plus de 50 000 habitants (seules les villes avec un agrément préfectoral sont éligibles au Pinel)

Bien sélectionner sa ville

Actuellement le propriétaire bailleur se retrouve en position de force grâce à la supériorité de la demande par rapport à l’offre. La situation pourrait changer dans plusieurs années et il est donc préférable de prendre en compte les critères les plus « durables » lorsque vous choisissez votre investissement locatif.

Par critères « durables », notez par exemple la proximité avec les modes de transport, la proximité des commerces, des services, des centres commerciaux, médicaux et des écoles.

Découvrez aussi notre article : L’immobilier haut de gamme à la montagne

Author

Assistant marketing et communication en alternance chez Dividom depuis Septembre 2019

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.