Vous venez d’acquérir un bien immobilier et souhaitez le mettre à louer ? Ou bien vous êtes déjà propriétaire d’un investissement locatif mais désirez revoir votre stratégie de location ? Il convient alors de bien étudier toutes les possibilités. Et combiner séjours de courte et moyenne durée peut être l’une d’entre elles ! C’est ce qu’on appelle une stratégie mixte. Découvrez aujourd’hui ses avantages. 

Réduire les risques de vacance locative grâce à une stratégie mixte

Si la location saisonnière permet à de nombreux investisseurs d’optimiser leurs revenus locatifs durant la haute saison, elle peut hélas parfois entraîner des périodes de vacance locative pendant la basse saison, lorsque l’affluence de touristes diminue. Une fois les congés, jours fériés et événements nationaux passés, ce sont plutôt les logements étudiants ainsi que les location longues durées qui ont le vent en poupe. 

Toucher un public plus large 

En alliant location saisonnière et location moyenne durée, vous pouvez alors mettre toutes les chances de votre côté, en vous autorisant notamment à cibler un public bien plus large. Eh oui, si les courts séjours sont monnaie courante auprès des voyageurs et vacanciers, le second mode de location vous permet quant à lui d’intéresser également les étudiants français ou étrangers, stagiaires, alternants, salariés en mutation ou encore les professionnels en déplacement. 

C’est d’ailleurs pour cela qu’a été créé le bail mobilité via la loi ELAN, à la fin de l’année 2018. Portant exclusivement sur les logements meublés, ce nouveau bail d’habitation autorise des contrats allant de 1 à 10 mois et permet une flexibilité qui s’allie très bien avec la location saisonnière. Le bailleur fixe lui-même le montant du loyer et le contrat n’est pas renouvelable avec une même personne excepté si sa durée n’excède pas 10 mois. De plus, aucune démarche administrative particulière n’est nécessaire lorsque le bail touche à sa fin. Il est donc très facile de repasser en courte durée à l’issue de ce dernier. 

Louer plus aisément en basse saison

Tandis que les courts séjours rencontrent un succès fulgurant lors de périodes très précises de l’année, la location moyenne durée permet d’assurer ses arrières pendant les mois plus calmes. Par exemple, la mi-janvier ne rime donc plus seulement avec la fin des fêtes de fin d’année mais aussi avec l’arrivée des étudiants étrangers sur le territoire français. En effet, même si les choses se retrouvent quelque peu bousculées cette année, les échanges universitaires peuvent toujours avoir lieu tant que ceux-ci se font dans le respect de certaines mesures. Les baux de 1 à 10 mois sont alors parfaitement adaptés à ce public spécifique. 

De même, les stages et formations professionnelles peuvent se dérouler à multiples reprises pendant l’année. L’occasion de faire bonne impression en accueillant un locataire pendant plusieurs mois et ainsi d’optimiser votre taux de remplissage en fidélisant un nouveau coeur de cible ! Si votre bien à louer est situé non loin d’une zone industrielle ou bien d’un campus universitaire, il s’agit d’une option à ne pas négliger. Vous pouvez par ailleurs déléguer la gestion locative de votre logement ainsi que la recherche de locataires grâce aux services des conciergeries bnb.

Bénéficier de l’aspect sécurisant de la location moyenne durée

Après un été chargé en courts séjours et accueils de vacanciers, l’idée de s’assurer des revenus fixes sur plusieurs mois peut être très alléchante pour un propriétaire. En effet, bien que le prix de la nuitée puisse être revu à la hausse selon les événements et jours de la semaine, l’aspect stable et pérenne d’un loyer mensuel possède lui aussi un atout considérable : la sécurité. 

Par ailleurs, la signature d’un contrat ainsi que le fait que les profils des locataires puissent être étudiés et sélectionnés au préalable rendent le risque d’annulations de dernière minute beaucoup moins fréquent qu’en location courte durée. En ajoutant cela à la demande fluctuante de courts séjours en basse saison, choisir la moyenne durée pour les périodes les plus calmes de l’année semble être une décision pour le moins raisonnable à prendre.

Toutefois, il convient bien sûr d’évaluer les bénéfices pouvant être tirés d’une stratégie de location mixte, ces derniers pouvant notamment varier selon la typologie et l’emplacement de votre bien. 

Lire notre dernier article de blog sur l’immobilier post confinement en France !

Author

Valérie est née le 29 avril 1989 dans la ville de Cambrai. Originaire du Nord, Valérie a beaucoup déménagé et voyagé. Elle a d’ailleurs vécu une année à San Francisco aux Etats-Unis. Après des études tournées vers la communication et le cinéma Valérie a eu un parcours professionnel plutôt atypique. Elle est arrivée un peu par hasard dans le milieu de l’immobilier, et cela fait maintenant 2 ans qu’elle travaille avec l’équipe de Dividom. Elle est chargée de la communication et du marketing au sein de la société

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.