Comment se porte l’immobilier actuellement ? Quelles sont les conséquences du confinement et du coronavirus sur le marché immobilier français? 

Le confinement a bien évidemment provoqué un gel temporaire du marché de l’immobilier mais fort heureusement il n’a pas été assez long pour empêcher la reprise du marché.  Après deux mois d’arrêt, le confinement a changé la donne sur le marché de l’immobilier. Les transactions reprennent de plus belle!

« Deux mois après la fin du confinement, il semblerait que la pandémie n’a pas d’effet sur les projets immobiliers », selon le directeur scientifique de Meilleurs Agents Thomas Lefebvre.

Les transactions 

Beaucoup de futurs propriétaires ont remis en question leur projet d’achat et préfèrent attendre que le marché économique se stabilise. Pour certains d’entre eux leur situation financière a changé. Néanmoins l’immobilier repart après le confinement, et certaines agences enregistrent déjà de nouvelles ventes et voient les demandes repartir à la hausse. En effet, on constate également que certains propriétaires privés d’extérieur pendant le confinement, rêvent désormais d’un jardin pour profiter du plein air ! Des locataires en profitent pour se lancer et réaliser leur premier investissement dans une résidence principale.

Quelle tendance pour la fin 2020 ? 

Malgré le contexte d’incertitudes avec le plan sanitaire actuel, la plupart des particuliers ayant un projet immobilier continuent de penser que la pierre constitue toujours l’investissement le plus sûr. “Le marché immobilier ne devrait pas s’effondrer à moyen terme” analyse Thomas Lefebvre. En effet, un déséquilibre important entre l’offre et la demande persiste toujours en France. 

Le secteur de l’immobilier serait alors l’un des rares secteur à ne pas subir directement les conséquences de l’épidémie. Trois mois après la fin du confinement il semblerait que le Coronavirus n’ait pas d’effet sur les projets immobiliers. 

Le marché de l’immobilier se porte toujours très bien en France. Les Echos constatent que les petites surfaces restent toujours très recherchées. Quand aux prix dans Paris, ils se sont globalement calmés courant Juillet avec une hausse de 0,2%. La rentrée nous apportera plus de réponse sur l’impact réel de cette crise sur l’économie ainsi que des réponses sur l’orientation du marché immobilier.

Découvrez notre dernier article !

Author

Valérie est née le 29 avril 1989 dans la ville de Cambrai. Originaire du Nord, Valérie a beaucoup déménagé et voyagé. Elle a d’ailleurs vécu une année à San Francisco aux Etats-Unis. Après des études tournées vers la communication et le cinéma Valérie a eu un parcours professionnel plutôt atypique. Elle est arrivée un peu par hasard dans le milieu de l’immobilier, et cela fait maintenant 2 ans qu’elle travaille avec l’équipe de Dividom. Elle est chargée de la communication et du marketing au sein de la société

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.